Home/idées et opinions, POLITIQUE, SOCIETE/Willot Joseph, le Péché du Centre

Willot Joseph, le Péché du Centre

L’honorable sénateur Willot Joseph n’était pas encore partie des sages de la république, il avait été vivement critiqué par la presse et certains vigils citoyens du centre pour ses comportements brutes à l’égard de ses opposants politiques du centre, des membres de l’administrations publiques et pour sa réputation douteuse.  L’histoire a retenu comment le fameux Sénateur Willot Joseph a été élu député au premier tour pour représenter la circonscription de Maissade  tandis qu’il était écroué derrière quatre muraille pour vol de véhicule lors.

En outre, en 2009, dans un rapport accablant de RNDDH , le sage sénateur Willot Joseph, candidat au sénat lors sur la bannière UCADD, et sa bande armée, ont fait l’objet de vive critique pour avoir porté à l’annulation des élections du centre suite à ses actes banditismes remarqués dans certains centres votes dans le haut plateau central. Le silence complice de l’Etat et de la société civile du centre à l’égard de Willot Joseph par rapports à ses comportements anomiques et délinquants conduisent ce dernier à faire de ses infamies des lois.

Selon certaines personnes, le comportement naturel de l’honorable éprouve sa capacité de défendre l’intérêt supérieur du centre et de toute la république. Et, c’est  à force d’admirer son idiotie qu’il finisse par se surnommer « L’homme vivant » en 2009.  Le sage sénateur Willot Joseph fait de sa force physique et de sa brutalité envers ses pairs  les principaux instruments de régulations de ses rapports  sociaux. Habituellement, ce  sénateur de la république, acides aux normes juridiques et sociales, moyennant la moindre mésentente ou malentendu avec quelqu’un d’autre, se penche sur sa gâchette pour se faire justice. C’est ce qui fait sa force.  Même pour faire passer son projet, sa manière de faire  parait toujours tumultueuse. Le sage sénateur Willot Joseph saute tout protocole, toute hiérarchie et l’ordre administratif lorsqu’il compte faire passer son grand ou petit projet à travers l’Etat. D’ailleurs, beaucoup du centre admire ce comportement. On l’assimile à un homme «  ki pa nan kaka ak moun ». C’est l’homme qui a l’habitude de prendre en otage et saisir des camions de riz traversant le centre et faire distribuer aux régionaux  du centre sur le gouvernement de  René Préval. C’est l’homme qui ne mâche pas ses mots ronflants. On se rappelle qu’en 2009, lors de sa campagne électorale, durant son passage tonitruant dans la commune de Thomonde, il a déclaré au grand public : «Yon moun ki jwenn yon moun ap chire foto m nan lari, koupe yon ponyèt li epi rele m ».

 L’honorable senateur jette le manteau de brigand. Aujourd’hui, l’honorable sénateur Willot Joseph effraie la chronique par ses balbutiements ou sa nullité expressive au sein du grand corps des sages. Beaucoup de gens s’est étonné de voir confier la tâche de deuxième secrétaire à Willot Joseph au Senat de la République. Le sénateur semble ne rend pas compte non plus de ses incapacités expressives et compréhensibles. Peut–être veut-il se faire vite remarquer par ses mandats ? Comme sa brutalité le porte au sénat peut être il s’en sert pour faire succès dans cette nouvelle tâche ? Effectivement, à partir de la lecture de la loi sur la diffamation, lorsque le sage sénateur Willot Joseph fut prononcé E-mail comme « Emay » et fut brusquement corrigé par son professeur président et collègue sénateur Youri Latortue, il fut vibré les réseaux sociaux et les medias jusqu’à se faire remarquer par tout le monde.  A partir de cette chute orthographique spectaculaire, l’honorable sénateur de la république devient les risées de la grande majorité des Haïtiens.  Ce sénateur devient superstar par défaut. Tout le monde, semble-t-il, aimerait entendre au quotidien l’honorable sénateur en train de faire la lecture expliquée. Le sénateur suscite tellement d’intérêt, un journaliste Rfi le rapproche récemment pour une interview, le sénateur a tellement marmotté, balbutié derrière le micro, il a brisé une fois de plus les réseaux sociaux.

La brutalité du sénateur semble ne lui servira à rien au sénat de la république.  Il n’a jamais eu la chance de faire usage de son arrogance. L’honorable sénateur Willot Joseph semble égaré sur un sol étranger. Peut-être il a entendu parler du sénat, mais il ne voulait pas croire qu’il s’agit d’une assemblée qui priorise le débat. Et pour se débattre comme parlementaire, le peu qu’il soit, il faut quelques  phraséologies. Alors, on comprend déjà, au parlement ce sont les armes de la dialectiques qui priment mais ce ne sont pas les dialectiques des armes comme le prétend l’honorable sénateur Willot Joseph et ses mandants. Assurément, Sénateur Willot Joseph et ses mandants se sentent offusqués pour ses viles publicités gratuites. Toutefois, ils ne sont pas les seuls. C’est toute la république qu’insurge aujourd’hui pour tirer à boulet rouge sur le centre pour avoir voté un sénateur incapable de faire une simple lecture voire connaitre qu’il a la fonction d’enquête, de légiférassions et de contrôle. Le paradoxe c’est que la république critique le sénateur du centre, par ricochet les mandants, tandis que c’est toute la république qui votent et qui continue à voter dans presque toute la république et à tous les niveaux de la république des incompétent et incapables. Si w pa peche voye premye kout wòch la.

Citoyen du centre

Etudiant à l’UEH,

 3/19/2017

 

LAISSEZ UN COMMENTAIRE
By | 2017-08-23T14:10:49+00:00 20/03/2017|idées et opinions, POLITIQUE, SOCIETE|

About the Author:

Leave a Reply