Home/idées et opinions, SOCIETE/Ti Bato s’en va, pas une larme versée ! Seul Rony Colin PDG de la Radio Zénith et actuel maire de la Croix-des-Bouquets était présent

Ti Bato s’en va, pas une larme versée ! Seul Rony Colin PDG de la Radio Zénith et actuel maire de la Croix-des-Bouquets était présent

Un dernier hommage a été rendu au célèbre blagueur Bateau Louis (Ti Bato) le jeudi 9 mars 2017. Ses obsèques ont été chantées à l’église Sainte-Anne de Port-au-Prince devant un public terne et indifférent. Les différentes personnalités du milieu socioculturel ont raté l’occasion de saluer la dépouille du fameux humoriste des années 90 et 2000. Buveur invétéré, Ti Bato a succombé le mercredi 22 février après avoir longuement supporté un état de santé fragile.

Une centaine de personnes ont suivi lentement la dépouille de Ti Bato à la rue Carbone après avoir assisté à une modeste cérémonie funéraire à l’église Sainte-Anne. Aucune effigie ni banderole ne porte l’expression de regrets. Aucun cri d’amertume ne se fait entendre non plus. Seul un citoyen traverse cette foule peu ordinaire avec un appareil de luxe répétant les blagues de Bato.

La fanfare, en tête de peloton, prend la direction du grand cimetière où le corps a été déposé. Aux alentours de la place Sainte-Anne, quelques passants observent calmement des deux côtés de la rue. D’autres huent après l’ambulance. Ainsi s’en va l’un des plus grands humoristes de tous les temps dans la société haïtienne. Les acteurs du secteur socioculturel ont brillé par leur absence à l’église Sainte-Anne quasiment vide ce jeudi 9 mars 2017. Rony Colin, PDG de la Radio Zénith et actuel maire de la Croix-des-Bouquets s’est toutefois fait remarquer à cet événement. En effet, Ti Bato avait prêté ses services à cette station pendant un certain temps.

Chimène Sylvestre, ancienne collaboratrice du défunt, s’est déclarée très touchée par cette disparition. « Nous ne nous attendions pas à ce qu’il nous quitte aussi brusquement », affirme-t-elle avant de reconnaître qu’il était très maladif ces derniers mois. Elle a aussi évoqué les conditions économiques difficiles auxquelles le défunt a dû faire face pendant sa vie. Ti Bato méritait mieux après avoir amusé autant de personnes par ses blagues immortelles, croit-elle. Toutefois, elle évite de faire des reproches à quiconque pour ne pas susciter de polémique. « Nous nous attendions seulement à une réaction beaucoup plus décente de leur part », conclut-elle avant de se rendre au cimetière de Port-au- Prince où le cadavre a été inhumé.

Bateau Louis a rendu l’âme à l’hôpital Sainte-Croix de Léogâne, le 22 février 2016 suite à un malaise brusquement ressenti. La cause de sa mort n’a pas été divulguée. L’homme est aussi connu pour son sens de convivialité.

Après avoir collaboré dans le secteur artistique et culturel, Ti Bato laisse derrière lui un riche répertoire. Sa réputation lui a valu d’être immortalisée dans l’expression populaire : « E ti Bato w ye ? », utilisée pour questionner les talents de blagueur de ceux qui affichent cette prétention.

 

Hadson Archange Albert

Le National

 

LAISSEZ UN COMMENTAIRE
By | 2017-08-23T14:16:07+00:00 10/03/2017|idées et opinions, SOCIETE|

About the Author:

Leave a Reply