Home/Département du centre, SOCIETE/RÉVEIL, UNE ALTERNATIVE POUR LE DÉPARTEMENT CENTRE

RÉVEIL, UNE ALTERNATIVE POUR LE DÉPARTEMENT CENTRE

Si autrefois le département du centre fut relégué en quarantaine dans les débats publics, la qualité de ses représentants le fait aujourd’hui la risée du monde. Depuis les dernières élections, des flèches tous azimuts sont dirigés contre les représentants politiques du centre et ses citoyens. Conscient de cette situation lamentable, certains leaders communautaires, certaines personnalités charismatiques et intellectuelles ressortissants du centre se rejoignent le 1er juillet 2017 à l’hôtel Kinam pour discuter sur  le REVEIL inconditionnel des citoyens du centre.

Tout le monde y est  ;

Il n’était pas encore 9 h AM, des citoyens du centre de tout acabit défilent vers la grande salle de conférence de l’hôtel Kinam. Vêtir de maillot blanc inscrivant au dos, REVEYE’N, les participants venant des 13 communes du département s’arrangent autour de divers tables de discussion pour écouter les intervenants.

Vers les 10h AM, l’ancien Ministre Vanneur Pierre, chef de file du mouvement, a pris la parole devant un parterre représentatif des 13 communes du département pour la salutation d’usage, la présentation de l’ordre du jour et son allocution. L’ancien ministre de l’éducation se contente de contextualiser le mouvement REVEIL (Réveil citoyen pour Le Développement du Centre) en soulignant à l’encre forte une absence de vision globale pour le centre depuis des lustres et la situation calamiteuse de la jeunesse dudit département. Ensuite, dans ce discours, l’initiateur de REVEIL se montre sidéré devant la situation socio-économique des femmes qui représentent, selon lui, plus de 50% de la population totale. L’ancien ministre  pari aux autorités d’arriver à un développement réel du centre sans l’autonomie financière des femmes et l’intégration de la jeunesse du département. Pour finir l’allocution, ministre Vanneur Pierre dénonce la médiocratie qui sévit dans le pays, spécifiquement au niveau du département du centre, et la passivité des citoyens conséquents devant cette situation hypothétique pour le développement du centre. Argue-t-il sous une pluie d’applaudissement avant d’enchaîner à l’économiste Riphard Killy SERENT, les citoyens du centre doivent se réveiller et prendre leurs responsabilités pour le développement réel du département.

L’Economiste Riphard Killy SERENT, d’un air doux et assurant,  s’en prend aux membres de la société civile du centre. Le journaliste de la radio vision 2000 appelle les citoyens du centre à se réveiller et à se mobiliser contre la corruption comme font les citoyens de Saint-Domingue et du Brésil. Le natif de la commune de Thomonde s’assure qu’autant que les citoyens restent somnambules, le changement de  vie que l’on souhaite restera toujours utopique. D’un autre côté, l’économiste appelle les jeunes à s’orienter vers l’entrepreneuriat au lieu de compter sur un politicien tout en donnant garantie que REVEIL supporte et encouragera des initiatives de la sorte.

Comme le mentionne plus d’un dans les discussions de la journée, REVEIL n’est pas le premier mouvement qui a vu le jour au sein du département du centre. D’ailleurs, à chaque période électorale, des mouvements de la sorte pullulent dans tout le pays comme au sein du département. Pour ce, on se demande : qu’apporte-il REVEIL en termes d’innovation par rapport aux autres mouvements jeté dans l’oubli ? Selon l’initiateur, Ministre Vanneur Pierre, un conseil des sages et un conseil observatoire politico-économique, sont les principaux éléments innovateurs du mouvement REVEIL. Cette structure socio-politique et économique décentralisée qui se clame de gauche se donne pour mission de faire la promotion des valeurs, de l’égalité des chances, de l’équité de genres,(…) en vue de changer la vie des citoyens du centre.

Wilson Saint-Brun

Citoyen du Centre

LAISSEZ UN COMMENTAIRE
By | 2017-08-23T13:58:22+00:00 02/07/2017|Département du centre, SOCIETE|

About the Author:

Leave a Reply