Home/POLITIQUE, SOCIETE/Lettre aux corrompus d’Haiti : Vous avez plumé la poule et dévoré sa chaire. Laissez-nous les os pour l’histoire si cela vous plait !

Lettre aux corrompus d’Haiti : Vous avez plumé la poule et dévoré sa chaire. Laissez-nous les os pour l’histoire si cela vous plait !

Chers Corrompus,

Le pesant fardeau que vos âmes corruptibles infligent á la génération galopante et aux générations futures est injuste et insupportable. L’égo avec lequel vous empochez des milliards de dollars  des pauvres désespérés de la patrie commune est cynique.

Sieurs ! Les dépossédés qui compensent vos malversations se dessaisissent et fuient le calvaire sans  vent favorable sûr. La cupidité avec laquelle vous pillez les caisses de l’Etat  frise la décence et jette le doute sur vos quotients intellectuels de raison. Il se peut que vous vidiez les caisses de l’Etat à rassasie et ad vitam aeternam lorsque votre excessive cupidité ne laisse à ceux d’en bas une miette pour survivre. Sieurs corrompus, il semble que vous n’avez plus besoin de l’herbe et de l’eau pour engraisser la vache à lait. Haïti est votre vache à lait mais les misérables haïtiens sont l’herbe sèche et l’eau impropre qui la paissent.

Vous avez lu, vu, su que déjà 14 milliards de gourdes de vos butins vont restituer à partir de cette loi finance. Mais vos âmes extra-corruptibles et vos égocentristes ne soupçonnent pas que la raison d’être Haïti s’erre pour la faim, le chômage, faute de santé et manque d’éducation ? Sieurs, la précipitation avec laquelle les haïtiens vident ce pays donne l’impression, soit un volcan est en éruption en Haïti, soit ce pays en état de guerre. Tandis que c’est vos pillages systématiques et appétissants qui livrent la guerre à ces réfugiés de la faim.

Chers corrompus, c’est déloyale. Devant l’étalage de vos savoirs, de vos avoirs et de vos pouvoirs, le peuple est haut-les mains. Après avoir enlevés ses maigres biens, donnez-leur la chance de repaitre la vache-à-lait. Vos corruptions aveugles donnent l’impression que votre pays est ailleurs. Peut-être sieurs ! Si vous étiez d’Haïti, vous auriez investi quelques sous des milliards pillés afin d’endiguer la fuite des pauvres haïtiens vers l’Amérique du sud. Détourner des milliards de dollars pour investir en Haïti, c’est encore intolérable dans la gestion de la chose publique, mais c’aurait été compréhensible.  Le pire, c’est que vous continuez à voler et cacher ou investir les butins ailleurs. Vous continuez à accélérer la misère et la fuite des âmes affamés.

Le triste, c’est que vous flânez sur le pavé en toute quiétude. Parfois, vous rendez  la vie impossible aux pauvres gens des rues avec vos butins. L’insulte, c’est que vous investissez l’administration publique pour légiférer et faire exécuter Ces lois. Parfois vous commanditez des enquêtes sur vos friponneries si ce ne sont pas vous qui le dirigez. A la fois juge et partie, vous vous êtes rendus, vous vous rendez, vous vous rendrez encore plus blanc que la neige que vos pêchés mortels soient plus rouge que le cramoisi.

C’est crapuleux ! Sieurs, c’est insupportable ! Haïti est en agonie tandis que vous vivez dans la quiétude parfaite! Haïti mourra, vous vivrez peut être! Si vous accélérez l’hémorragie de ce pays anémique, nous passerons tous à l’infinitif. Tous à l’infinitif !? C’est vrai que vous êtes des flibustiers, vous avez vos pays ailleurs, mais laissez-moi vous dire : Votre métier est la corruption, c’est l’activité que vous faites chaque jour pour l’enrichissement illicite. Aucun pays, autre que le mien, ne vous aurait toléré. Vous avez plumé la poule et dévoré sa chaire. Chers corrompus, laisserons-nous les os pour l’histoire ?

 

Wilson Archange Saint-brun

Wilsonsaintbrun@gmail.com

+50933184107/46039301

LAISSEZ UN COMMENTAIRE
By | 2017-11-14T12:06:36+00:00 14/11/2017|POLITIQUE, SOCIETE|

About the Author: