Home/idées et opinions/POLITIQUE/L’ancien PM Jacques-Edouard ALEXIS quitte le Comité de pilotage de Jovenel Moise et explique sa décision dans une lettre

L’ancien PM Jacques-Edouard ALEXIS quitte le Comité de pilotage de Jovenel Moise et explique sa décision dans une lettre

Monsieur le Directeur de Cabinet,

Mon Cher Wilson,

J’aurais préféré ne pas être en situation de vous envoyer cet email. Mais ma délicate situation de me retrouver membre de la Commission Présidentielle sur les Etats Généraux sectoriels de la Nation, à côté d’un personnage répondant au nom de Irvelt Chéry, ne me laisse pas le choix. Je ne me rappelle pas vous avoir entendu citer son nom lorsque je vous demandais au téléphone de partager avec moi la liste des autres membres pressentis.

Le sachant, je vous aurais sur le champ notifié mon désaccord puisque je ne vous avais pas encore prononcé le oui sacramentel.

Pour votre information, l’Agronome Chéry est à mes yeux un sinistre confrère qui n’hésite pas, pour assouvir ses ambitions politiques, à proférer des accusations qui sortent tout droit de son fertile imaginaire. J’en ai été victime en deux occasions. Ma famille et moi nous continuons jusqu’aujourd’hui à souffrir encore des conséquences de ces inventions malhonnêtes.

Il fait partie du petit groupe de l’OPL , auteur des malignes accusations suivantes:

1) L’agr Jacques- Edouard Alexis a été membre du projet PEPPADEP et,de ce fait, li t nan touye cochon Kreyol pep la. Rien de plus faux et il le sait. Je ne suis ni vétérinaire, ni agronome spécialisé en élevage. De plus mes fonctions de professeur à plein temps et de Directeur de Département  » Sciences de Base et Technologie » à la FAMV ne m’auraient laissé aucune possibilité en terme de temps à consacrer à une autre activité de terrain.

2) Le Premier Ministre ALEXIS a été commanditaire du massacre de Carrefour Feuilles. Il est donc coupable de crimes contre l’humanité, selon L’Agr CHERY. Ma famille et moi nous avons du déployer des efforts surhumains pour defendre mon intégrité , assurer ma défense et rétablir mon honneur et ma réputation.

Ce passé, encore present, ne m’autorise pas à être en compagnie d’un tel individu. Aussi, avec regret, renoncé-je à toute participation à cette importante initiative du Chef de l’Etat. Je continuerai certainement, à travers mes prestations à l’UniQ et au CENAREF, à servir la cause de notre pays meurtri qui ne cesse de réclamer une solidarité agissante, un coude à coude fraternel pour le sortir de l’abyssale impasse.

Avec mes patriotiques salutations,

Jacques -Edouard ALEXIS

LAISSEZ UN COMMENTAIRE
By | 2018-04-07T17:08:49+00:00 07/04/2018|POLITIQUE|

About the Author:

Leave a Reply